« Retour

5. Troisième partie (25 - 29 juin 2012)

Session d'été : allocutions des premiers ministres de l'Albanie et de la Croatie ; débat sur la situation de la démocratie en Europe

Strasbourg 25 - 29 juin 2012

Des allocutions du Premier ministre albanais, Sali Berisha, et du Premier ministre croate, Zoran Milanovic, ainsi qu'une discussion commune sur le thème « La démocratie en danger : le rôle des citoyens et de l'Etat aujourd'hui », figureront parmi les temps forts de la session d'été de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), qui se tiendra du 25 au 29 juin 2012 à Strasbourg.

Les membres de l'Assemblée auront également une discussion commune sur les répercussions de la crise financière et économique, qui comprendra l'examen d'un rapport consacré au danger des mesures d'austérité pour la démocratie et les droits sociaux. Steingrímur Sigfússon, ministre de l'Economie de l'Islande, interviendra également.

Le Président de l'Assemblée constituante tunisienne, Mustapha Ben Jaafar, participera à un débat sur la transition politique en Tunisie. Edmond Haxhinasto, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l'Albanie, présentera la communication du Comité des Ministres à l'Assemblée et répondra aux questions des parlementaires.

Sont également inscrits à l'ordre du jour la situation des défenseurs des droits de l'homme dans les Etats membres du Conseil de l'Europe, les discriminations multiples à l'égard des femmes musulmanes en Europe, et le respect des obligations et engagements du Monténégro. Par ailleurs, la question des migrants roms en Europe fera l'objet d'un débat, auquel participera Rudko Kawczynski, Président du Forum européen des Roms et des Gens du voyage (ERTF).

Des demandes ont été reçues pour un débat d'urgence sur « Menaces pesant sur la situation des chrétiens en Egypte » et pour des débats d'actualité sur « La crise européenne provoque une augmentation du trafic d'organes » et sur « Les conséquences pour les mécanismes existants du Conseil de l'Europe en matière de défense des droits de l'homme de la création du/de la Représentant(e) spécial(e) de l'Union européenne pour les droits de l'homme » (titres à confirmer).

Enfin, l'Assemblée devrait élire huit juges à la Cour européenne des droits de l'homme. Elle élira le/la Secrétaire Général(e) adjoint(e) du Conseil de l'Europe.