Speeches Return to Full Page
« Back

2012.10.04 Strasbourg (French only)

Allocution de bienvenue de M. Jean-Claude Mignon, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, à l'attention de M. Bujar Nishani, Président de la République d'Albanie à l'occasion de la Partie de session de octobre 2012
Strasbourg, Thursday, 4 October 2012

Monsieur le Président, soyez le bienvenu à Strasbourg.

Votre visite parmi nous est doublement symbolique :

Premièrement, votre pays, l'Albanie, assure en ce moment la Présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe.

Deuxièmement, notre Assemblée a toujours soutenu l'Albanie sur le chemin de l'intégration Euro-atlantique et nous sommes très heureux que vous ayez choisi de venir à Strasbourg au début de votre mandat, pour discuter des moyens concrets de renforcer davantage notre coopération.

Monsieur le Président,

Comme vous le savez, l'Assemblée parlementaire soutient pleinement les autorités de votre pays dans les réformes engagées : réformes nécessaires pour mettre en œuvre des engagements post-adhésion qu'il reste encore à honorer, ainsi que les réformes nécessaires pour l'obtention du statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne. Deux grands chantiers qui sont en fait très complémentaires.

Dans ce contexte, nous partageons pleinement les priorités que vous vous êtes fixées au début de votre mandat, entre autres, la réforme de la justice, et la mise en œuvre de la réforme électorale, adoptées récemment par le parlement avec le soutien de la majorité au pouvoir et de l'opposition, ainsi que le développement ininterrompu d'un dialogue politique entre tous les partis.

Finalement, Monsieur le Président, permettez-moi également de mentionner un événement qui marque le début de votre mandat. Il s'agit du centième anniversaire de l'indépendance de votre pays que vous célébrez cette année. Je souhaiterais vous féliciter à l'occasion de cet événement important, en mon nom personnel ainsi qu'au nom de tous les membres de l'Assemblée.

Monsieur le Président, vous avez la parole.