Speeches Return to Full Page
« Back

President: Discours bienvenue Tomislav Nikolić 2013-10-03 Strasbourg

Allocution de bienvenue à l'attention de M. Tomislav Nikolić, Président de la Serbie
Strasbourg, jeudi, 3 octobre 2013

Monsieur le Président, soyez le bienvenu à Strasbourg.

Notre maison de la démocratie et des droits de l'homme ne vous est pas inconnue puisque vous avez siégé au sein de notre Assemblée pendant 8 ans.

Votre visite parmi nous est donc un retour.

J'ai eu la chance de me rendre en visite officielle dans votre beau pays en mars cette année. M'exprimant devant l'Assemblée nationale de la Serbie, j'ai eu l'occasion de dire que votre pays m'est proche par son histoire et son présent, un présent résolument européen.

Evidemment, l'Assemblée n'oublie pas l'histoire douloureuse et tragique des conflits dans les Balkans. Alors que leur souvenir reste très vif dans nos esprits,  nous formons l'espoir que les responsables politiques de tous les pays de l'Europe du sud-est rédigent une nouvelle page de l'histoire de cette région qui se trouve au cœur d'une Europe que nous voulons démocratique, fondée sur le respect des droits de l'homme, et riche de sa diversité.

L'Assemblée aime aussi se tourner vers l'avenir.

Les avancées récentes dans les relations entre Belgrade et Pristina sont porteuses d'espoir et nous ne pouvons que saluer cette démarche positive pour pérenniser la paix et la réconciliation de la région. La Serbie est un grand pays de la région et doit jouer pleinement son rôle dans la stabilisation et la coopération dans l'Europe du sud-est.

Monsieur le Président, comme vous le savez, l'Assemblée parlementaire soutient pleinement les autorités de votre pays dans les réformes en cours pour mettre en œuvre des engagements post-adhésion qui restent encore à honorer. Notre commission de suivi accompagne la Serbie dans ses efforts en vue de consolider le système judiciaire, pour qu'il devienne véritablement indépendant et efficace, en vue de renforcer la liberté des médias et intensifier la lutte contre la corruption et les discriminations. 

Forte d'un certain nombre de réformes déjà accomplies, en collaboration étroite avec notre Organisation, - notamment en ce qui concerne le système électoral, le système judiciaire, les droits des minorités ou encore en termes de décentralisation - la Serbie a fait, récemment, un grand pas en direction de l'adhésion à l'Union européenne et je m'en félicite.

De grands défis attendent encore votre pays et notre Assemblée sera toujours au côté de la Serbie pour l'encourager à les relever.

Monsieur le Président, vous avez la parole.