Alliance parlementaire contre la haine

Alliance parlementaire contre la haine

No Hate Parliamentary Alliance

L'Alliance lance son Certificat Non à la Haine pour reconnaître et rendre visible le rôle de la société civile dans la lutte contre l'intolérance

La coopération avec la société civile fait partie intégrante du fonctionnement de l'Alliance parlementaire de la lutte contre la haine depuis le début. Les représentants d'associations et d'organisations non gouvernementales ont été des interlocuteurs essentiels et ont aidé les membres à comprendre la réalité de la haine, du racisme et de l'intolérance en Europe aujourd'hui.

L'Alliance parlementaire contre la haine vient d'établir un moyen de reconnaître le rôle de ces acteurs dans le soutien de sa cause, et de promouvoir et rendre visibles les principes consacrés dans la Charte de l'Alliance. Les écoles, les clubs sportifs, les organisations non gouvernementales de jeunesse et de défense des droits humains, ainsi que les blogs en ligne, les pages web et les sites d'information, peuvent obtenir un Certificat Non à la Haine qui confirmera leur contribution à la lutte contre la haine et l'intolérance en Europe, quelle que soit la forme dont elle se manifeste. Les candidats seront désignés par les membres de l'Alliance en étroite coopération avec la campagne du Mouvement contre le discours de haine du Secteur de la jeunesse du Conseil de l'Europe et par les comités nationaux de la campagne elle-même.

Les entités «certifiées» seront présentées sur le site Web et les médias sociaux de l'Alliance et de la Commission sur l'égalité et la non-discrimination de l'Assemblée parlementaire. Elles seront encouragées à travailler en étroite collaboration avec l'Alliance - nous espérons que le certificat ne sera que le premier pas dans cette direction.

Plus d'information sur le règlement et formulaire de candidature : cliquez ici

Origines

Dans le cadre du suivi apporté à la Résolution 1967 (2014) de l'Assemblée « Une stratégie pour la prévention du racisme et de l'intolérance en Europe »,  la Commission sur l'égalité et la non-discrimination a proposé d'établir l'Alliance parlementaire contre la haine, une alliance de parlementaires qui s'engagent à prendre des positions publiques, fermes et proactives contre le racisme, la haine et l'intolérance, quels qu'en soient les motifs et la manière dont ils se manifestent. L'Alliance est ouverte aux membres de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe ainsi qu'aux membres des délégations ayant le statut d'observateur et de partenaire pour la démocratie auprès de l'Assemblée. Leur engagement est formalisé par la signature de la Charte des engagements des membres de l'Alliance.

Les travaux de l'Alliance sont coordonnés par le Rapporteur général sur la lutte contre le racisme et l'intolérance, avec le soutien du Bureau de la Commission sur l'égalité et la non-discrimination.

  • Sarajevo, 15 décembre 2016 – séminaire national sur le rôle des parlementaires dans la lutte contre le discours de haine (Parlement de Bosnie-Herzégovine). Lien vers le programme (anglais uniquement)
  • Paris, 5 décembre 2016 – l'Alliance a tenu une audition sur la violence et la discrimination basée sur l'origine ethnique. Lien vers le communiqué de presse
  • Paris, 8 septembre 2016 – séminaire national de l'Alliance sur la lutte contre le racisme, la haine et l'intolérance en France (Sénat).
  • Stockholm, 18 mai 2016 – lors d'une réunion au parlement suédois, l'Alliance a tenu une audition sur l'anti-tsiganisme en Europe. Lien
  • Rome, 4 avril 2016 – Mme Santerini a présidé un séminaire national de l'Alliance sur le thème du discours de haine, avec la participation entre autres de Mme Stefania Giannini, Ministre de l'Education, de l'Université et de la Recherche, et de M. Michele Nicoletti, Président de la délégation italienne à l'APCE.
    Lien
  • Strasbourg, 19 novembre 2015 – Mme Santerini a présenté l'Alliance contre la haine dans le cadre du « lab » sur les Réponses contre la haine, modéré par M Le Borgn', du Forum mondial de la démocratie. L'Alliance était l'une des trois initiatives présentées en tant que réponses possibles au discours de haine et à la discrimination. Les initiatives étaient évaluées par un panel d'experts internationaux, parlementaires et représentants de la société civile. Lien
  • Strasbourg, 29 septembre 2015: l'Alliance a approuvé une feuille de route pour la période 2015-2017 et tenu une audition sur le traitement médiatique et politique de la crise des migrants et des réfugiés. Lien vers le communiqué de presse
  • Strasbourg, 23 juin 2015: lors d'une réunion conjointe avec la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable, l'Alliance a tenu une audition sur « Prévenir l'islamophobie dans la lutte contre la radicalisation des jeunes ». Lien vers le communiqué de presse
  • Paris, 19 mars 2015: les membres de l'Alliance ont rencontré des coordonnateurs nationaux de la Campagne de jeunesse du Conseil de l'Europe contre le discours de haine. A cette occasion ils ont tenu un échange de vues sur la liberté d'expression et le discours de haine. Lien vers le communiqué de presse
  • Strasbourg, 29 janvier 2015: l'Alliance parlementaire contre la haine a été officiellement lancée. A cette occasion, un échange de vues sur la montée de l'anti-sémitisme en Europe a été organisé. Liens vers les premier et deuxième communiqués de presse du lancement.