Prix des Droits de l'Homme Václav Havel

Prix des Droits de l'Homme Václav Havel Prix des Droits de l'Homme Václav Havel Prix des Droits de l'Homme Václav Havel Prix des Droits de l'Homme Václav Havel Prix des Droits de l'Homme Václav Havel Prix des Droits de l'Homme Václav Havel

Murat Arslan, lauréat du Prix des droits de l'homme Václav Havel 2017

Le cinquième Prix des droits de l'homme Václav Havel – qui récompense les actions exceptionnelles de la société civile pour la défense des droits de l'homme – a été décerné au défenseur turc de l'indépendance de la magistrature Murat Arslan. Doté de 60 000 €, ce prix a été remis lors d'une cérémonie spéciale qui s'est déroulée ce jour au Palais de l'Europe, à Strasbourg, lors de l'ouverture de la session plénière d'automne de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE).

En détention depuis 2016, Murat Arslan est un ancien rapporteur de la Cour constitutionnelle de Turquie et l'ancien Président de l'association turque des juges et procureurs (YARSAV), aujourd'hui dissoute. Il est un fervent défenseur de l'indépendance de la magistrature.

Les deux autres candidats présélectionnés – le Comité Helsinki de Hongrie, une ONG qui s'intéresse plus particulièrement à l'accès à la justice et aux droits des demandeurs d'asile et des réfugiés, et le Père Georg Sporschill (Autriche), un jésuite qui a consacré sa vie aux plus vulnérables, notamment aux enfants – ont également reçu des diplômes pendant la cérémonie.

Le Prix des droits de l'homme Václav Havel est décerné chaque année, en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77, pour récompenser des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l'homme en Europe et au-delà. Sont prises en considération les candidatures de toute personne, organisation non gouvernementale ou institution œuvrant à la défense des droits de l'homme. Le prix consiste en une somme de 60 000 €, un trophée et un diplôme.

Il est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la révolution de velours de 1989, Président tchécoslovaque et tchèque, et symbole durable de l'opposition au despotisme.

Le premier Prix Václav Havel a été décerné en 2013 au militant des droits de l'homme du Bélarus Ales Bialiatski. Anar Mammadli, militant des droits de l'homme azerbaïdjanais, a remporté le Prix en 2014, et Ludmilla Alexeeva, défenseure russe de longue date des droits de l'homme, en 2015. L'année dernière, la lauréate du Prix était la militante yazidie des droits de l'homme Nadia Murad.

Le Prix

Le Prix des Droits de l'Homme Václav Havel est décerné chaque année par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77 afin de récompenser des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l'homme en Europe et en dehors du continent.

Le Prix est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la révolution de velours de 1989, Président tchécoslovaque et tchèque, et symbole durable de l'opposition au despotisme. Sont prises en considération les candidatures de toute personne, organisation non gouvernementale ou institution œuvrant à la défense des droits de l'homme. Le Prix consiste en une somme de 60 000 €, un trophée et un diplôme.

Le 25 mars 2013, le Prix des Droits de l'Homme Václav Havel a été lancé lors d'une cérémonie à Prague avec la signature de l'Accord de coopération par le Président de l'Assemblée, Jean-Claude Mignon, la Directrice de la bibliothèque Václav Havel, Marta Smolíková et le Président du comité de direction de la Fondation Charte 77, František Janouch, en présence du Ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg.

Le Prix des Droits de l'Homme Václav Havel remplace le Prix des droits de l'homme de l'Assemblée. Crée en 2007 et octroyé tous les deux ans, il a été remis pour la première fois en 2009 à « British Irish Human Rights Watch », puis en 2011 à l'ONG russe « Comité contre la torture ».

Bibliothèque Václav Havel
Fondation Charte 77