Les Vice-Présidents de l'Assemblée

Election

L'Assemblée compte vingt Vice-Présidents qui doivent être élus chaque année au début d'une session ordinaire et demeurer en fonctions jusqu'à l'ouverture de la session suivante (toutefois, un Vice- Président issu d'une délégation qui est renouvelée en cours de session ne reste pas en fonction). Le nombre des Vice-Présidents a été augmenté à plusieurs reprises, à mesure qu'augmentait le nombre des Etats membres.

Pour garantir une répartition équitable des vice-présidences entre des délégations nationales de taille variable, les Etats membres sont répartis en quatre groupes. Les délégations ayant 18 sièges à l'Assemblée (la France, l'Allemagne, l'Italie, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et la Turquie) ont droit chacune à une vice-présidence chaque année ; les délégations comptant entre 12 et 17 sièges (la Pologne, l'Espagne et l'Ukraine) se répartissent trois vice-présidences entre elles, avec un remplacement chaque année ; les délégations comptant entre 5 et 11 sièges (l'Autriche, l'Azerbaïdjan, la Belgique, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque, le Danemark, la Finlande, la Géorgie, la Grèce, la Hongrie, la République de Moldova, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, la Roumanie, la Serbie, la République slovaque, la Suède et la Suisse) se répartissent huit vice-présidences entre elles, remplacées par moitié chaque année. Les 17 autres délégations se répartissent quatre vice-présidences entre elles, remplacées par moitié chaque année. En cas de rotation, celle-ci est assurée dans l'ordre alphabétique anglais.

Les fonctions des Vice-Présidents

Il est demandé à un Vice-Président de prendre la présidence de l'Assemblée chaque fois que le Président en est empêché. Dans ce cas, le Vice-Président exerce les pouvoirs et assume les obligations confiées au Président en vertu des dispositions exposées au Chapitre V du Règlement. Ainsi, tout comme le Président, un Vice-Président ne peut à la fois assurer la présidence durant le débat et prendre part à celui-ci. Lorsqu'un Vice-Président assure la présidence, son suppléant peut prendre sa place dans l'Assemblée, prendre la parole et voter. Dans le compte rendu officiel des débats, lorsqu'un Vice- Président assume la présidence, il est appelé «le Président». Contrairement au Président, les Vice-Présidents s'expriment régulièrement dans les débats qu'ils n'ont pas présidés.

Bien que les Vice-Présidents jouissent des mêmes pouvoirs que le Président lorsqu'ils président, le Président a coutume de présider les parties les plus importantes des travaux, notamment lorsque d'éminents visiteurs s'adressent à l'Assemblée. C'est aussi le Président qui servira de porte- parole et de représentant naturel de l'Assemblée.

Les Vice-Présidents sont par ailleurs automatiquement membres du Bureau.