Session de printemps : état d'urgence, guerre hybride, corruption, intégrité rédactionnelle

Session de printemps : état d'urgence, guerre hybride, corruption, intégrité rédactionnelle

Strasbourg, 23-27 avril

En adoptant son ordre du jour définitif, l'Assemblée a tenu des débats d'urgence sur le «Suivi du rapport du groupe d'enquête indépendant sur les allégations de corruption au sein de l'Assemblée parlementaire» et sur la «Déclaration de Copenhague, évaluation et suivi». Les parlementaires ont également tenu un débat d'actualité sur «Le rôle de l'Europe dans les initiatives de processus de paix en Syrie».

Au cours de sa session plénière, l'Assemblée s'est penché sur l'état d'urgence et les dérogations à la Convention européenne des droits de l'homme, ainsi que sur la lutte contre le crime organisé par la confiscation d'avoirs illicites, du financement du groupe terroriste Daech, ainsi que de la guerre hybride et des défis qu'elle pose en matière de droit et de droits de l'homme. Un débat conjoint a abordé les thèmes de l'intégrité rédactionnelle et du statut des journalistes.

Le rôle du Conseil de l'Europe en Libye et un rapport sur les besoins humanitaires des personnes déplacées dans leur propre pays ont figuré également à l'ordre du jour, tout comme un rapport sur la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Le ministre des Affaires étrangères de « l'ex-République yougoslave de Macédoine » s'est adressé à l'Assemblée et a répondru aux questions. Les membres de l'APCE ont eu également l'opportunité de procéder à des échanges de vues avec le Secrétaire Général de l'Organisation et le Président du Comité des Ministres.

Rapports et avis à l'ordre du jour

Lundi 23 avril 2018

Mardi 24 avril 2018

Mercredi 25 avril 2018

Jeudi 26 avril 2018

Vendredi 27 avril 2018